LIVRAISON OFFERTE EN POINT RELAIS DÈS 50€ D'ACHAT et 150 € à Dom. EN FRANCE MÉTRO.

Panier 0

Votre panier est vide

Chat et chien, une cohabitation possible ?

avril 15, 2020

Chat et chien, une cohabitation possible ?

"S'entendre comme chien et chat". Selon cette expression populaire, ces deux animaux domestiques sont les meilleurs ennemis du monde. Mais s'agit-il d'une réalité ? Sont-ils destinés à ne pas s'apprécier ? Homycat lÚve le voile sur la question de la cohabitation entre chien et chat. 

Chiens et chats, des espÚces différentes

Les diffĂ©rences entre chiens et chats ne vous surprendront pas. L’un est un canidĂ© et l’autre un fĂ©lidĂ©, leur physiologie ainsi que leur comportement et leur vie sociale sont fonciĂšrement diffĂ©rents. 
Le chien, animal vivant en meute et s’apprivoisant facilement, accompagne l’ĂȘtre humain depuis plus de 100 000 ans. À l’inverse, les Hommes n’ont pas cherchĂ© Ă  apprivoiser les petits fĂ©lins sauvages. Ces derniers se sont rapprochĂ©s d’eux-mĂȘmes, en chassant souris et autres rongeurs dans les greniers. Ce chasseur solitaire au caractĂšre indĂ©pendant et imprĂ©visible vit avec l’Homme depuis environ 9 500 ans, « seulement ». 
 
Outre le caractĂšre et l’histoire, le langage constitue une barriĂšre brouillant les rapports entre chien et chat. Lorsque le petit canidé exprime sa gentillesse en faisant frĂ©tiller sa queue, le chat, lui, le fait pour montrer son agressivitĂ©. Un animal inexpĂ©rimentĂ© pourra donc facilement confondre ces signes, compliquant de fait leur relation. 
 
On ne peut nĂ©gliger la diffĂ©rence physique. Les chiens, en moyenne plus imposants que la plupart des chats, peuvent brusquer ou blesser sans le vouloir ces petits fĂ©lins. Un coup de patte comme invitation au jeu pourra donc ĂȘtre perçu autrement par le chat, qui se sentira troublĂ© voir agressĂ©. 
 
Vous l’aurez compris, la nature n’a pas facilitĂ© les choses pour que la relation entre chien et chat soit synonyme de paix. N’ayez crainte, il ne s’agit pas d’une fatalitĂ©, la cohabitation entre ces deux animaux domestiques est possible ! Pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, pour l’un comme pour l’autre, Homycat vous propose quelques conseils !

La socialisation, une Ă©tape indispensable

Avant toute chose, il faut savoir que la non-entente entre chien et chat est surtout due Ă  des facteurs externes, comme les conditions de la rencontre ou encore les expĂ©riences passĂ©es que l’animal a eu avec l’autre espĂšce. Ainsi, il s’agit surtout d’une question d’individu (son caractĂšre, son vĂ©cu avec l’autre animal, etc.) que d’une question d’espĂšce. 
 
C’est pour cela que la premiĂšre expĂ©rience que va vivre l’animal avec l’autre espĂšce sera dĂ©cisive. Il sera difficile d’arriver Ă  une bonne entente si l’un d’eux a vĂ©cu une mauvaise expĂ©rience au cours de sa vie. C’est pourquoi, la socialisation joue un rĂŽle dĂ©terminant. Si vous habituez votre chaton ou votre chiot Ă  la prĂ©sence de l’autre espĂšce dĂšs son plus jeune Ăąge, ce dernier aura moins de mal Ă  s’adapter Ă  la prĂ©sence de l’autre. 
 
 

La rencontre chien et chat

Ça y est, chiens et chats sont rĂ©unis dans votre foyer. Mais que faire d’eux maintenant ?  
Avant toute confrontation, il est important que vos deux boules de poils n’entrent pas en contact direct pendant les premiers jours. Pour se faire, sĂ©parez-les dans deux piĂšces diffĂ©rentes en Ă©changeant de temps en temps leurs couvertures, jouets et coussins, pour qu’ils s’adaptent Ă  l’odeur de l’autre. 
Vient ensuite le moment des prĂ©sentations. Ce moment fatidique, souvent source de stress pour les animaux comme pour les maĂźtres, doit se faire selon certaines rĂšgles et ne doit surtout pas ĂȘtre forcĂ©. 
 
Les premiĂšres entrevues ne doivent pas durer plus de quelques minutes. L’objectif est avant tout que les deux compĂšres s’habituent à la prĂ©sence de l’autre et se sentent. Par mesure de sĂ©curitĂ©, votre prĂ©sence est indispensable lors de ces courtes entrevues. Il est d’ailleurs conseillĂ© de tenir le chien en laisse, car par sa taille, ce dernier peut ĂȘtre impressionnant et prendre le dessus. Afin que le chat se sente en sĂ©curitĂ© et hors de portĂ©e du chien, une option de repli en hauteur doit ĂȘtre possible. Il ne faut en aucun cas enfermer les deux animaux dans des cages, ils doivent avoir la possibilitĂ© de s’en aller Ă  tout moment. 
N’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©compenser vos deux boules de poils si elles ont Ă©tĂ© calmes. Si votre chat est stressĂ©, l’utilisation de phĂ©romones peut l’aider Ă  s’apaiser. 

Chien et chat, aprĂšs la confrontation, la cohabitation

Bien que les deux colocataires se connaissent désormais, quelques rÚgles sont à respecter afin que la cohabitation se passe le plus pacifiquement possible. 
Il est important que chacun trouve sa place et ait suffisamment d’espace pour Ă©viter toute rivalitĂ©. La notion de territoire, trĂšs importante pour ces deux animaux, oblige chien et chat Ă  avoir leur propre gamelle, leur propre litiĂšre et leur propre coin repos. D’ailleurs, ces trois espaces doivent ĂȘtre sĂ©parĂ©s. S’il est installĂ© depuis un certain temps dans le foyer, le chat, animal territorial, risque d’avoir un peu de mal Ă  cĂ©der son territoire Ă  un nouvel arrivant. TrĂšs attachĂ© Ă  sa routine et Ă  ses espaces dĂ©diĂ©s, le chat risque d’ĂȘtre dĂ©sorientĂ© et stressĂ© si le chien empiĂšte sur son territoire et diffuse son odeur partout. Veillez Ă  ce que le petit fĂ©lin ait des lieux oĂč il pourra se rĂ©fugier au calme. Les griffoirs suspendu Homycat peuvent ĂȘtre une bonne solution. Espace idĂ©al pour se rĂ©fugier en hauteur, ils permettent Ă©galement au chat stressĂ© par la cohabitation de faire ses griffes. 
 
Évitez Ă  tout prix de faire des jaloux. Avec leur susceptibilitĂ© Ă  fleur de peau et leur aversion pour l’injustice, ils ne supporteront pas de voir l’autre animal se faire davantage dorloter. Ne privilĂ©giez donc pas le nouveau venu, au risque d’exclure l’ancien, qui se sentira dĂ©laissĂ©.  

La patience, la clé d'une cohabitation réussie

Vous l’aurez compris, chaque animal est unique, avec son propre caractĂšre et sa propre façon d’apprĂ©hender les Ă©vĂšnements. Vos petites boules de poils auront besoin de temps pour s’adapter et pour s’habituer Ă  la prĂ©sence de l’autre : soyez patient ! 
 
 
Tant qu’ils ont chacun leurs propres espaces avec des lieux qui leur sont rĂ©servĂ©s, tout devrait bien se passer. Avec le temps, la plupart des chats et des chiens qui vivent ensemble deviennent amis : l’entente s’instaure petit Ă  petit. 
Toujours sceptique ? Sachez qu’il existe des races plus prĂ©disposĂ©es Ă  la cohabitation. Pour les chiens, les sociables caniches et berger allemands, ainsi que les indĂ©pendants bouledogue, carlin et lĂ©vriers seront de parfaits colocataires. En ce qui concerne les chats, les chartreux par exemple sauront s’adapter Ă  la cohabitation. Bien que ces races aient des prĂ©dispositions Ă  la bonne entente, il ne faut pas oublier que cette derniĂšre dĂ©pend surtout de l’animal, de son caractĂšre et de son vĂ©cu. 
 
Si vous rencontrez toujours des soucis aprĂšs ces conseils, n’hĂ©sitez pas Ă  faire appel Ă  des comportementalistes pour chiens et chats. Ces professionnels pourront vous donner des clĂ©s pour rĂ©ussir Ă  vivre sereinement avec chat et chien. 
 
Il existe de nombreux comportementalistes fĂ©lins dans toutes les rĂ©gions de France. (Par exemple : Educhateur , Absolument Chats ou encore Equilicat  et bien d'autres).